Le Temps des Cerises

Mesdames Messieurs bonsoir,

 

Après maintenant 5 ans d’existence, marquées par des réalisations diverses – plus ou moins réussies mais toujours instructives – et une pseudo-pause de 2 ans, car nous sommes depuis 2016 dans une sorte d’hibernation… Il est aujourd’hui temps de faire un bilan de ce qu’est et deviendra l’association ESNATU.

 

Mais j’aimerais tout d’abord remercier ici le Mizanbu Gaztetxea et ses membres, les 7 groupes qui sont venus jouer gracieusement, ainsi que tous les bénévoles qui ont participé à la réussite de la  soirée MIZANBU ESNATU du 21 avril dernier, organisée pour relancer une dynamique et qui a rempli son objectif car tout le monde s’y est bien amusé, et nous avons récolté 600 euro de bénéfices pour renflouer les caisses ! Milesker ainitz deneri !

 

Affiche soirée Mizanbu Esnatu
Une super soirée ! Gau eder bat !

 

Il y a 5 jours, dimanche 13 mai, je suis reparti à Herri Urrats pour la première fois depuis 6 ans, au moment où je m’y suis pété le cou comme un con, dans le lac. Malgré le temps mitigé, c’était très bien ! Bonne ambiance et esprit de bienveillance et d’échange, comme souvent dans les évènements « euskaldun ». Nous n’y sommes allés qu’à deux, mais vite retrouvés entourés d’amis, car le monde est encore plus petit par ici qu’ailleurs, où il est déjà petit ! (dédicace à ce con de biarrot au pic en indo 😉 Personnellement, je ‘ai pas eu de grande montée d’émotion sur les lieux du crime, simplement quelques moments où je me rendais compte, que ça me faisait bizarre d’être là. Mais enfin c’était très cool, et une bonne chose de s’y rendre ! Gora Euskal Herria Burujabe !

 

 

Il y a 6 ans donc que j’ai plongé dans le handicap moteur. Gros choc bien sûr pour mes cervicales, et pour moi, et pour mes proches et amis… La création d’Esnatu, en 2013, et toute l’aide que cela m’a fourni depuis, au niveaux matériel et humain, sont des choses pour lesquelles je remercie sincèrement et profondément tous ceux qui y ont participé, quelle que soit la manière ; vous vous reconnaîtrez, ils se reconnaîtront ! )

C’est de loin le plus important d’être entouré lorsqu’on est dans la faiblesse, car sinon on coule et à un moment il n’est plus possible de remonter. Moi j’ai eu la chance de l’être et donc de ne pas sombrer, je le souhaite à tout le monde. Pendant l’année de rééducation à la Tour de Gassies à Bordeaux, je n’ai eu qu’à donner mon accord pour que quelques très bons amis d’enfance créent cette asso. Le nom à été inspiré du texte de Stéphane Hessel, indignez-vous ! petit best-seller, que je n’ai pas lu, mais que la rédaction de cet article m’incite à lire ! (Vous pouvez le télécharger ici en pdf, merci à Stéphane Hessel et l’asso marseillaise Mille bâbords)

En 5 ans d’existence donc, environ 50 000 euro ont été recueillis par ESNATU, qui ont permis de grandement aider à financer mes besoins matériels (aménagement de la maison, Vélo-Striker, Voiture adaptée…). Depuis 2 ans environ, l’esprit qui animait cette solidarité s’est essoufflé, et c’est normal, et c’est tant mieux même ! En effet, en 6 ans il s’en passe des choses, et on s’habitue. En plus j’avoue que je me considère privilégié, chanceux, globalement égal à tout un chacun, et qu’aujourd’hui je n’ai pas besoin et surtout pas envie d’une quelconque charité, qui doit plutôt s’appliquer là où elle est nécessaire (et les champs ne manquent pas car la société marchande ruine la société humaine).

Cependant ce n’est pas pour ça qu’on doit laisser tomber une aventure qui bien qu’à l’arrache (à notre image) à servi à tant de batailles et de bons moments !  Oubliez l’ascension de l’Everest, ou faîtes surtout un petit crédit, l’aventure de notre siècle c’est l’aventure humaine ! Et pour ça j’ai comme dirait l’autre un projet, qui sera détaillé ici au fil du temps, mais qui consiste en gros à remettre de l’humain et de la simplicité dans nos vies et dans notre pays ! Ça peur paraître abstrait comme objectif mais c’est le premier abord, et puis ça à le mérite d’être compréhensible par tout le monde, pas comme un putain de crédit-revolving (autrement dit une enculerie bien emballée).

Il faut maintenant je pense transformer ESNATU 1.0 (qui était faite pour aider Antoine à se relever après son accident) en ESNATU 2.0 qui est un collectif dynamique de potes qui associent leurs talents et leurs temps pour promouvoir leurs idée sur la vie et travailler au bien commun en se faisant plaisir. Déjà on concrétise un peu ! Pour être encore plus pragmatique, je propose d’organiser une assemblée générale de remise à plat : où en sommes-nous ? Que voulons-nous faire ? – dont la date sera à définir, ainsi que la lancement d’un premier atelier hebdomadaire de cours d’euskara pour débutants.

 

Dernièrement, je publie ci-dessous la situation financière de l’association qui consiste en trois comptes hébergés à la Caisse d’Epargne : un compte courant, un livret A à 0.75%, et un crédit de 50 000 euro pour payer ma (superbe) voiture.

 

Et en résumé pour les flemmards :

Nous sommes aujourd’hui à  + 1752,91 €  en tout (CC + Livret A), avec  35 470,04 €  à rembourser par mensualités de  555 €  (sur un crédit initial de 50 000 € )

 

Bonne nuit  Pisse&Love  et gros bisous

Gau on  Maitasun & Muxu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *